AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Alwin Skaldisson
Membre
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 22
Localisation : Couché dans le foin, avec le soleil pour témoin...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés : Alwin peut visualiser les différents avenirs possibles d'une personne. Il se bat avec un kusari-gama.

MessageSujet: Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)   Jeu 8 Avr - 19:41

« Mais qu’est-ce que je fous ici, moi… »

Alwin toussa, la gorge rêche comme du papier de verre, lorsqu’une rafale de vent chargé de sable le fouetta en pleine figure et lui fit avaler la poussière. Il remonta son manteau devant son nez et ferma les yeux pour les réduire à des fentes minces. Une tempête de sable se préparait, c’était inévitable, mais elle était encore loin. Encore une fois, l’Origin se demanda ce qui l’avait poussé à s’aventurer sur les terrains sableux ; en plus, cette expédition lui avait pris la journée…
En puis il était au beau milieu du territoire des Mantres.
Le jeune homme se retourna et rebroussa chemin, cherchant un repère pour revenir à Jushil. Comme il ne trouvait rien, il sortit une carte de sa poche. Hélas, sous l’assaut du vent, celle-ci se déchira et s’envola. Alwin glapit et tendit la main pour essayer de la rattrapper, mais le plan disparut dans le désert.


« Et merde ! » jura le garçon.

Il renonça à courir après la carte et fit appel à son maigre sens de l’orientation pour se repérer dans l’immensité sableuse. Mais la poussière qui volait partout et l’uniformité du terrain ne lui offrait aucun repère. Il était perdu.
C’est alors qu’un frémissement dans le sable attira l’attention d’Alwin. Une bosse se forma et explosa lorsque un un long tentacule végétal rouge émergea, fouettant l’air à quelques millimètres du nez du jeune garçon. Celui-ci fit un bond en arrière et dégaina son kusari-gama. Les deux faucilles attachées d’une chaîne scintillèrent dans sa main tandis qu’une gigantesque créature végétale émergeait du sable.
La Mantre, haute d’environ 4 mètres, avait un air humanoïde. Sa tête était composée d’une fleur composée de trois pétales charnus, violets, de forme triangulaire. Du tronc d’arbre qui lui servait de corps émergeaient de longues excroissances, semblables à des lianes, et à leur bout d’énormes bourgeons. Le tout, d’une couleur rougeâtre, chancelait sur deux épaisses lianes crochues.
La créature végétale exhala un gaz toxique et corossif et passa à l’attaque. Elle lança de multiles tiges en direction d’Alwin, qui en trancha deux d’un coup de faucille. Il lança l’autre de manière à ce que la chaîne du kusari-gama s’enroule autour d’une patte de la Mantre. L’Origin tira un coup sec et la plante s’affala bruyamment, soulevant autour d’elle une nuage de sable, et soufflant un nuage empoisonné.
Alwin souffla un chapelet de jurons et récupéra son arme. Il attrapa la chaîne à la moitié de sa longueur et la fit tourner rapidement devant lui. Le mouvement rotatif dispersa l’haleine acide, mais le gaz attaqua néanmoins le métal du kusari-gama. L’hybride se mit en position de défense, les lames des faucilles pointées en avant, ignorant le toucher rugueux et brûlant du métal décapé. La Mantre émit un sifflement furieux et se remit debout, balançant ses lianes de gauche à droite. Sans prévenir, elle lança les excroissances en avant. Le jeune garçon fit un pas de côté et se rejeta en arrière, mais le monstre se lança en avant avec une célérité étonnante chez une créature de cette corpulence et réatterit lourdement par terre.
Déséquilibré par le choc, Alwin tomba sur les fesses, et son kusari-gama lui glissa des mains. Une des lianes de la Mantre s’enroula autour de la chaîne et la lança loin derrière. La plante avança lourdement, soulevant à chaque pas un peu de poussière, et feula, laissant s’échapper un petit nuage acide.
Alwin prit une longue inspiration et se lança sur les chemins d’avenir de la Mantre. Par cette action, il espérait trouver un avenir ou le monstre ne le tuerait pas. C’était inutile, puéril, mais il préférait voir ça que la mort en face En l’espace d’une seconde, un nombre incroyable d’images défilèrent devant ses yeux.
La Mantre ricana et inspira longuement pour souffler ses vapeurs mortelles.
Brusquement, les chemins de vie de la créture se fondirent ensemble, s’assemblèrent, pour ne former plus qu’un seul et unique chemin, aboutissant à l’ultime destin : la mort.
Alwin ouvrit les yeux…
La Mantre râla, tituba et s’effondra lourdement. Un sang brunâtre et semi-transparent coulait d’une plaie dans son dos. Alwin se releva prudemment, avançant à pas lents vers le corps inerte du mondtre, et récupéra son arme. Levant les yeux, il s’avança vers la personne qui lui avait sauvée la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Kilian Lilwenn
Fondatrice & vieille vénérée - Elle est sadique et a des tendances maso...
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Devant l'ordi...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Il n'a pas encore découvert ses pouvoirs elfiques qui sont en retard. Il se base sur sa force brute et son épée. // Il a des pulsions meurtrières suite à la lignée de sa famille ( NON CONTROLE )

MessageSujet: Re: Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)   Ven 9 Avr - 14:49

Je répond au post :3 ! re-Bienvenue Alwin ♣

Il en avait marre, marre. Que faire dans une journée BANALE ? RIEN DU TOUT. Kilian grogna pour la… centième fois ? Il laissa ses cheveux violets voler au gré du vent, tandis qu’il marchait avec lassitude dans les rue d’Arcansa. Arcansa, sa ville actuelle. Il pesta contre le gérant qui l’avait envoyé chercher du sang de Mantres venimeuses, les femelles. Quelle idée il avait encore celui là ? Kilian accéléra le bas en ajustant son épée cachée sous sa longues cape. Il fronça des sourcils, il avait beaucoup à parcourir. C’est pour cela que Kilian décida de faire un détour vers la réserve de Griffon sauvages au Nord d’Arcansa. S’il pouvait accéder à l’une de ces montures, le trajet serait plus simple et plus rapide. Il se félicita mentalement de cette fabuleuse idée.
Le trajet vers la réserve dura deux jours. C’était fatiguant pour le faux-elfe. De plus, quand il arriva, après avoir traversé la grande plaines, il les trouva. Un sourire rassuré, de ne pas avoir fait tout ce chemin pour rien, naquit sur ses lèvres. Il sortit son épée, et tous les Griffons le regardèrent avec appréhension. Ils se mirent en position de garde.
Un pas, deux pas, doucement Kilian, il ne fallait pas les brusquer. Il tourna son regard un peu partout autour de lui, et pour la première fois de sa vie, il se sentit réellement seul, seul et sans défense. Les Griffons s’avancèrent vers lui avec un regard de tuerie. Trop tard, le jeune hybride ne pouvait pas rebrousser chemin après tant d’espoir. Il visa un Griffon près de lui et lui sauta dans le dos passant comme un coup de vent. Le Griffon se cabra pour le faire descendre. C’était le début du rodéo. Kilian lâcha son épée qui tomba par terre avec un bruit sourd, il s’agrippa de toute ses forces au cou du Griffon qui ne cesser de pousser des cris aiguë. Les autres se reculèrent pour regarder. Si Kilian arrivait à fatiguer la bête, il était son maître, s’il lâchait, il était mort. Le jeune hybride avec la volonté de la vie tira violemment sur les plumes de la créature qui émit un long hurlement avant de se calmer. Kilian soupira de soulagement et relâcha prise. Soudainement il se fit envoler par dessus l’animal. Un coup de cul lui avait fait perdre tout équilibre et il atterrit tête la première dans l’herbe fraîche mais poussiéreuse. Il se redressa très vite quand le Griffon dresser ses serres face à Kilian. Son épée était derrière la bête. Il entreprit l’action de sa vie. Il fit une roulade sur le côté, la créature réussit néanmoins à lui piéger la jambe, le retenant d’une patte. Kilian cria, ses doigts n’était qu’à un millimètre de son épée, il tente de se grandir, il ne faisait que de la toucher, rien de plus. Le Griffon posa sa patte arrière sur le dos de Kilian, sa patte de lion. Kilian leva se tête et fixa le bec de l’animal qui n’allait pas tarder à s’abattre sur sa tête pour la fracasser.
Il fallait faire vite. Kilian agit le premier et mordit violemment la patte, la bête se décala sur le coup, paniquée. Il en profita et il reprit son épée en main pour se redresser sur ses jambes tremblante afin de lui faire face, déterminé.
Kilian s’élança sur le Griffon qui était déstabilisé face à tant de détermination. Le regard rouge de Kilian ne démontrait pas le contraire. Contre à toute attente, la créature lui céda. Il avait réussit. Vainqueur et fier il monta sur son dos, et tapa rapidement sur le flan du Griffon pour qu’il s’envole. La bête se mit à courir en poussant des cris, les autres se dispersèrent. C’était la première fois que Kilian chevauchait un animal aérien, autre que son cheval. Il se mit à sourire alors que les ailes de la bête se déployaient au fur et à mesure de la course. Il se mit à rire, très fier de sa réussite. Ses long cheveux au vent, il cria victoire alors qu’il quittait le sol dans un tourbillon rapide. Il était plus facile d’économiser ses forces et de survoler le continent pour aller au territoire des Mantres que d’affronter sans cesse l’ennemi à chaque pas.
Le trajet dura qu’une journée, alors qu’en temps normal il aurait mit plus de quatre jours et encore s’il s’arrêtait très peu. Quand il arriva au territoire Mantres, le Griffon fut forcer d’atterrir et de galoper, la tempête de sable qui se préparait le gênait. Alors qu’il galoper il entendit des bruits d’armes. Alors qu’il allait y aller, son Griffon se cabra, Kilian regarda par dessus sa tête et aperçut une Mantre non-vénimeuse, un mâle qui voulait sûrement défendre son territoire mais tant pis pour lui. Kilian prit le Griffon comme appui et sauta sur la Mantre qui ouvrait grand sa gueule en lança ses diverses tentacules à sa rencontre. Après avoir trancher une bonne dizaines de tentacules, le jeune hybride siffla son animal qui avec ses serres les planta dans les pieds de la plante géante qui sur le cou poussa un drôle de bruit plus aiguë que les Griffons. Kilian se boucha les oreilles un instant, puis reprit son épée rapidement, et en profitant de la faiblesse de la plante, trancha en un coup puissant. Il fut étonner de voir sortir des roches. D’où venaient-elles ? Il ne savait pas. Pourtant, quand il rangea son arme, les roches se renfoncèrent pour disparaître totalement de la surface du sable. Etrange…
Kilian fit la fine oreille, il venait d’entendre un bruit sourd, comme si quelqu’un s’était effondré au sol, puis il reconnu les bruits que font les Mantres venimeuses. Quelle chance. Curieux, il s’avança pour observer un combat qui n’allait pas tarder à être clos. Agile, il dégaina son épée tandis que la plante géante se faisait une joie de jouer avec sa proie. Kilian retrancha en un coup, les rochers apparurent, sortant brusquement de terre, tels des pics, puis repartirent comme la première fois. Il haussa les sourcils tandis que la Mantre s’abattit au sol, inerte. Il put voir alors la victime. Un blond aux yeux bleus, dont l’arme se situer aux pieds de Kilian. Il donna un coup de pieds dedans en avançant.


    « Pas très futé de faire face aux Mantres si t’es qu’un débutant. »


Kilian arbora un sourire en coin et moqueur en rangeant son épée dans son fourreau. Il caressa la tête de Griffon, puis sortit un bocal de ses affaires, il récolta le sang précieux dont le gérant avait besoin pour on ne sait quelle raison encore.

_________________


{ Couleur d'édition - Journal }
Revenir en haut Aller en bas
http://kionolstars.superforum.fr
Alwin Skaldisson
Membre
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 05/04/2010
Age : 22
Localisation : Couché dans le foin, avec le soleil pour témoin...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés : Alwin peut visualiser les différents avenirs possibles d'une personne. Il se bat avec un kusari-gama.

MessageSujet: Re: Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)   Jeu 22 Avr - 17:47

Je suis désolé mais l'inspiration me fait défaut ^^'

Alwin ne répondit pas à la raillade du garçon qui lui avait sauvé la vie. Il se contenta de rester immobile et de l’observer. C’était un jeune adulte très beau, très viril, qu’Alwin devinait musclé sous les vêtement informes qu’il portait. Sûrement un aventurier… ou un guerrier. Il avait un très beau visage, un peu androgyne, et de longs cheveux violets qui lui tombaient aux épaules. Sûrement un hybride. Plus loin, Alwin aperçut un majestueux Griffon, dressé d’une manière très digne. Des petites gouttes de sueur coulaient le long du corps nerveux de la bête mythologique. L’autre hybride sortit un bocal, s’agenouilla et se mit à recueillir le sang mordoré de la Mantre avec précaution. Alwin ne pût s’empêcher de faire une raillade :

« Je suis peut-être inexpérimenté, mais grâce à moi tu peux recueillir du sang de Mantre sans te fatiguer. Ça t’arrive souvent de profiter du labeur des autres ?»

Le garçon aux cheveux violets, apparemment piqué au vif, leva ses yeux rouges vif. Et Alwin croisa son regard. Soudain, ce fût comme si une digue venait de se rompre. Son entrave mentale céda et un fleuve d’images prémonitoires défila devant ses yeux. Malgré lui, Alwin arpenta les chemins de vie du jeune adulte. Et ce qu’il vit était si immense, si puissant, qu’il hoqueta violemment et chancela. Il rouvrit les yeux avec difficultés, agréssé par la lumière du soleil. L’autre garçon le fixait ; il avait l’air surpris… et moqueur. C’est vrai que la réaction du clairvoyant avait déjà intrigué plusieurs personnes…

« Je m’appelle Alwin Skaldisson. Et toi, tu est Kilian Lilwenn… Un destin exceptionnel t’attend. Tu aura des choix à faire, beaucoup de choix. Environ… 65 de tes chemins de vie sur 100 te conduiront à la mort. Les autres se rejoindront d’une manière ou d’une autre… Et… Oh, rien. Tu le découvrira par toi même…»

Alwin baissa le visage vers son arme qui lui brûlait la main. L’une des faucilles du kusari-gama était sévèrement rongée par le souffle corrosif de la plante monstrueuse. Le jeune Origin scruta d’un œil critique les dégâts causés à la lame courbe. Il espérait que le forgeron d’Arcansa aurait assez de connaissances pour réparer cela… Alwin fit tournoyer les deux extrémités de son kusari-gama. La faucille touchée par l’haleine de la Mantre continuait à subir les assauts de l’acide ; un trou se perça, suivi par une petite dizaine d’autres.

« Crois-tu que le forgeron d’Arcansa où d’une ville vosine aura le talent nécéssaire pour arranger ces dégâts ? Le métal de mes faucilles est bien trop fragile pour résister à ce gaz redoutable… »
Revenir en haut Aller en bas
Kilian Lilwenn
Fondatrice & vieille vénérée - Elle est sadique et a des tendances maso...
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Devant l'ordi...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Il n'a pas encore découvert ses pouvoirs elfiques qui sont en retard. Il se base sur sa force brute et son épée. // Il a des pulsions meurtrières suite à la lignée de sa famille ( NON CONTROLE )

MessageSujet: Re: Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)   Dim 11 Juil - 10:45

Le mien est pas mieux xD. J'ferais mieux la prochaine fois \o/


Kilian continuait de récolter le sang de mantre sans trop se préoccuper de tout ce que disait cet idiot de débutant. Oui, autant profiter de cette mantre morte se disait-il pour lui même, ses yeux rouges se dissipèrent et son sombre regard revînt à la normal. Il glissa deux de ses doigts dans le sang de la mantra, c’était visqueux et dégoûtant, Kilian se demandait sérieusement ce que pourrait bien faire le gérant avec ça.

    « Je m’appelle Alwin Skaldisson. Et toi, tu est Kilian Lilwenn… Un destin exceptionnel t’attend. Tu aura des choix à faire, beaucoup de choix. Environ… 65 de tes chemins de vie sur 100 te conduiront à la mort. Les autres se rejoindront d’une manière ou d’une autre… Et… Oh, rien. Tu le découvrira par toi même…»

Il redressa enfin la tête et soupira d’agacement, de un il n’avait pas besoin de le connaître puisque ce serait la dernière fois qu’ils se verraient et de deux, en quoi se permettait-il de dire tout cela ; Kilian avait deviné que le jeune était clair-voyant. L’hybride se redressa et s’appuyant sur sa monture et d’un geste supérieur à lui, le toisa du regard sans ciller :

    « On peut savoir pourquoi tu te permets de dire ça Alwin Skaldisson… Skaldisson. Ce nom ne me dit rien, tu n’es pas de la région. »

Ce n’était pas une question, mais bel et bien une affirmation que venait de faire Kilian, il monta sur la monture tout en mijotant sur ses 45 choix restants. Il secoua la tête en fronçant des sourcils : s’il commençait à écouter tous ces individus louches, ils seraient très mal partit !

    « Crois-tu que le forgeron d’Arcansa où d’une ville voisine aura le talent nécessaire pour arranger ces dégâts ? Le métal de mes faucilles est bien trop fragile pour résister à ce gaz redoutable… »

Il était HORS de question que cet idiot le suive jusque Arcansa. Il sembla réfléchir un instant puis l’idée lui vient un instant. Il passa sa main dans ses long cheveux violet d’un geste lassé et ouvrit la bouche pour la seconde fois :

    « Et bien, Arcansa n’est pas une ville pour toi je peux te le garantir, cependant je crois que la ville de Hell J. Vining te correspond parfaitement tu sais ? Tu sais le chemin n’est-ce pas ? N’est-ce pas ? »

Son regard aurait pu le briser tellement il était dur comme faire, il voulait forcer Alwin à aller à Arcansa pour être tranquille. Depuis quelques temps, il y avait TROP de nouvelles venues à Arcansa et Kilian avait du mal à le supporter.

    « Saches, que tu vient de rencontrer un elfe unique. »

La seule chose à faire, c’était d’accepter en silence, car Kilian ne savait même pas lui même que c’était un hybride en vérité et il était fier de persister dans son mensonge, persuadé d’être un elfe. Cependant sa grande beauté ne démentait pas, c’était bel et bien un Seenils, un hybride elfe/fée l’un des plus rare. Il donna un coup de talon au Griffon qu’il venait de monter et celui-ci commença à s’éloigner d’Alwin à petits pas, ce fut les seuls mots qu’ils échangèrent, pour l’instant.

_________________


{ Couleur d'édition - Journal }
Revenir en haut Aller en bas
http://kionolstars.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)   

Revenir en haut Aller en bas

Les Mantres fleurent bon le sable chaud... (LIBRE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kion Olstars :: ♈ Olstars - Lieux ♈ :: Plateaux sableux ♊ -