AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Faust Adreian, Médecin de la Mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Faust Adreian
Membre
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2009
Localisation : Chez lui.

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés :

MessageSujet: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Mar 18 Aoû - 4:19

Nom : Adreian

Prénom : Faust

Race : Demi-Elfe, mais beaucoup plus d'elfe que d'humain las dedans...

Sexe : Masculin.

Orientation sexuelle : Nord-Est

Age & Date de naissance : Un truc du genre longtemps... Mais il doit avoir environ 30ans.

Description psychologique : (8 lignes obligatoire)

Faust est quelqu'un qu'on pourrait aisément qualifier de bizarre. Mais pas du premier coup d'oeuil. Quoique... Faust est un dandy, un homme bourré de connaissance diverses et variés, quelqu'un délégant, remplit de bonne manières et de galanterie à tout vas. C'est un homme profondément gentil, qui ne cherche pas vraiment le mal, sans non plus dire qu'il cherche le bien car son caractère est assez étrange. Il aime voguer dans les soirées de la petite bourgeoisie d'Arcansa, mais jamais quelqu'un n'est venus chez lui, et peut de personne savent grand chose a son sujet. D'une personnalité faussement extravertis, il arrive sans mal a s'intégrer dans la société bien qu'il soit un Hybride. Mais de son côté humain, il a surtout prit l'apparence, ce qui fait que les personnes qu'il croise ne le traitent que rarement comme un hybride. Gentil, discret, Faust et ses bonne manière ont réussit a faire en sorte qu'il devienne une personnalité parmi les personnalités. Homme de médecine réputés pour ses connaissances faramineuses, gentleman des premières heures, il faut le vouloir pour avoir un accroc avec lui. Mais attention, cela ne veut pas dire quil a son caractère, car l'homme défend bien ses positions et ses arguments, mais toujours avec son masque d'impassibilité. Il peut aisément être pris comme quelqu'un d'arrogant, de fier et de vaniteux a cause de sa façon d'être qui le fait passer pour quelqu'un d'élitiste. Mais non, loin de là, car même si Faust traine le plus clair de son temps aux côtés de la bourgeoisie, il tient le reste du pays en haute estime. Son côté bizarre vient sans aucun doute de son pouvoir qui lui empêche de mourir ou de sentir une quelconque douleur, ou autre. Car ce n'est pas banal qu'en pleine discussion d'intellect, Faust qui est dans sa bulle de savant-artiste repère cette magnifique clôture pointue, et que sans raison ce dernier se jette par la fenêtre, fracassant cette dernière, dans le but de lourdement s'empaler dessus. Un choc non négligeable pour les personnes à ses côtés, c'est un fait. Mais le choc c'est surtout quand Faust se hisse du piquet sur lequel il est planté, s'en extirpe, épousse ses vêtements, tâtonne son corps pour finalement arriver a la conclusion suivante: "Cœur perforé, poumon endommagé, trois couches musculaires traversées, et aucune mort, vraiment bizarre". Et c'est ce côté bizarre qui au final a fait de lui un homme extrêmement connut et pourtant extrêmement crains et évité. Certains pontes de la bourgeoisie évite avec prudence de l'inviter dans leurs réceptions, de peur que l'homme s'ouvre la gorge pour voir si il vas mourir, ou tout simplement car Faust répugne beaucoup de monde. Mais lui, il vit dans sa bulle. Et dans sa bulle une seul chose l'obsède: Comment on meurt? Cela fait des années qu'il cherche a mourir en vain, n'expliquant ses raisons a personne, personne ne lui a posé la question en même temps. Il fume pour voir si ça vas le tuer un jour, et il fait pas semblant, maintenant un rythme qu'un corps humain ne pourrait surement toléré pas plus de quelques années. Mais lui ça fait pas loin de dix ans que ça dure, et aucun effet n"négatif ne s'est encore montré. Il déteste profondément tuer des gens, des animaux ou des insectes, car il est jaloux de leurs facilités a mourir alors que lui, homme de science, n'y arrive pas malgré tout ses efforts en ce but. Il a même essayé de foutre en l'air tout ses organes vitaux un par un, mais au final cela n'as mener qu'as un ennui perpétuel dans le moindre de ses mouvements et non a une mort certaine. Il a donc chez lui une grande armoire frigorifique dans laquelle il entrepose tout un tas d'organes et de truc dans le genre. Il s'auto-opère grâce a ses connaissances en médecine et en anatomie et tout vas bien, il ne ressent même pas la douleur d'un cœur arraché et d'un autre qu'on refixe. D'ailleurs aucun des organes n'as jamais été refusé par son corps, et toutes les liaisons se remettent sans aucun problème, alors que le sang dans son corps est quasiment inexistant depuis le temps où il cherche sa mort. Vue qu'il déteste tuer les gens, il vas chercher ses organes au magasins. Et le magasin c'est le cimetière. Car Faust est aussi fossoyeur qu'il peut être un dandy d'une rare élégance. Il y vas sans gène, sans discrétion aucune, armé d'une simple pelle, de sacs amples et d'une brouette, puis il fossoie les corps, prend les organes, les mets dans son sac, les sacs dans la brouettes puis il rentre chez lui pour les changer ou pour les mettres au frais. Puis ensuite il change d'habit, revêtant son costume d'apparat discret, puis il vas dans une des fameuses réceptions d'Arcansa où il est invité. Il est aussi célèbre qu'évité, grâce a ses connaissances et ses exploits en médecine diverses et en anatomie humaine notamment. Pas difficile pour un homme qui s'ouvre la cage thoracique tout les quatre matins. Ce qui fait qu'il a un sacré réseau de connaissances a travers tout Arcansa au final. Cette attrait pour la mort l'as inexorablement amené sur divers champs de bataille, lieu de récolte plus qu'abondante a ses yeux. Mais il n'y vas pas pour tuer, mener des guerres ou autres, il y vas pour voir si quelqu'un peut lui apporter le repos qu'il cherche depuis si longtemps, et pour récolter des organes encore fumants, les extirpant avec douceur des corps étendus au sol. Ce comportement mena a bon nombre de légende sur son sujet d'ailleurs.
Ce qui définit le mieux Faust, c'est sa "bulle". Il est toujours dans son petit monde médico-morbide, dans ses petits délires étranges. Parfois on lui parle et il n'écoute même pas, se demandant sans faille si le cyanure dans un estomac explosé pourrait assez attaquer son corps pour le faire mourir. C'est par cette bulle que sans prévenir, l'homme tente de mettre fin a ses jours. En vain, comme a chaque fois.

Description physique : (6 lignes obligatoire) Faust est, comme décrit au dessus quelqu'un d'élégant. Il s'habille d'habit de l'ancien temps, costumes longs de velours, manches à jabots et cols relevés. Le tout, souvent dans des couleurs sombres, comme le violet foncé, le noir ou autre. Son apparence est humaine a première vue, bien que bon nombre de ses traits fins trahissent son appartenance a la communauté elfique. Son visage est piqué de deux yeux noisettes où il difficile de deviner ce qui se trame derrière. Malgré tout, ces derniers affiches très souvent une expression analytique. On dirait franchement que Faust examine tout et sous tout les angles. Presque l'impression qu'as ses yeux, la différence entre un objet quelconque et un être humain et infime tant son expression les juges avec la même force. Ses traits fins et harmonieux son sans faille, tant par son nez aquilin et relativement prononcé que par ses lèvres fines et charnues à la fois ou encore par son menton long, droit et prolongé. Il port d'ailleurs sur ce dernier, juste en dessous de ses lèvres, un fin trait de barbe d'un rouge/roux assez original. Détail frappant certes, mais anodin comparé a la longue chevelure rouge et lisse qu'il arbore. Des cheveux qui lui tombent au milieu du dos en une cascade bien entretenu par des soins minutieux. De par sa raie sur le côté, ces derniers lui font un ouillère du côté droit, ouillère qu'il coince souvent derrière ses oreilles qui, en y regardant bien, pointe un petit peu plus que la normal grâce a son sang elfique. Sa bouche quant a elle n'as pas vraiment d'expression fiché, car l'homme est quelqu'un qui peut parfois sembler bon vivant, parfois impassible. Mais il n'est pas quelqu'un de froid, loin de là, et son sourire est sincère, montrant une belle rangé de dent blanche. Habitude médicale, sur ses mains Faust porte toujours des gants. Le plus souvent des gants de cuir ou de velours noir qui moulent ses longs doigts fins et habiles de médecin affranchis. Longs doigts qui d'ailleurs portent souvent une cigarette, produit nocif pour la plupart des gens, notamment pour les elfes a la santé fragile.
Sous ce costume d'apparat conclut par d'élégante chaussures de soirées qu'ils portent habituellement se cache un corps des plus étrange. Un corps parcourus de cicatrices multiples, témoignant de ses auto-opération qui visent a changer ses organes ou de ses exploits a mettre fin a ses jours. Un corps longiligne et finement musclé par les activités qu'il pratique. Mais pas un corps chétif pour autant, car il as de bonne épaules et ne bonne taille du haut de son 1m90. Il as un bon nombre de manie étranges, de tiques et chose de ce genre qui font de lui un personnage atypique, même dans les milieu les plus sombres où il peut mettre les pieds. Des toc presque. Il compte le nombre de pas qu'il fait a voix haute, s'arrête pour faire le tour de lui même et repartir, et autres geste d'hurluberlus avec ses mains qui parfois témoignent d'un certain désordre psychologique de premier ordre. Et en d'autres temps, l'homme marche droit, impassible, insondable, les yeux fixés sur un point dans l'espace, perdu dans ses réflexions ou en pleine discussion sur un sujet particulièrement intéressant.
Pour ce qui est des accessoires, Faust en porte peu. Il à a son coup une sorte de chapelet/collier doré qui pend sur son haut. Pas quelque chose d'ostentatoire au possible, faisant montre d'une quelconque richesse, mais un long collier en fines mailles qui se joignent autour d'orbes d'or. Il a aussi souvent un ou deux-trois scalpels sur lui, déformation professionnel, qu'il range dans ses poches, n'importes lesquelles. Une arme et a la fois un outil qu'il manie vraiment bien d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Faust Adreian
Membre
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 11/08/2009
Localisation : Chez lui.

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés :

MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Mar 18 Aoû - 4:20

Histoire : (La raison de sa venue ? / 12 lignes obligatoire)
Faust est née un jour, lors d'un mois d'une année. Allez savoir lequel, lui même n'en est pas vraiment sur. Son enfance il l'as vécu dans un orphelinat d'Arcansa, réservé aux enfants hybrides. D'après ce que la dame de l'orphelinat lui as dit, c'est son père qui serait un elfe et sa mère qui serait une humaine. Ses parents l'auraient laissés ici sans raison apparente, se portant pour le mieux tant l'un que l'autre, et n'ayant pas l'air de fugitif. Mais ce n'est pas chose rare que de voir un enfant hybride abandonné, car ces derniers sont souvent rejeté tant d'un côté que de l'autre. Le plus étrange c'est que ses parents avait franchement l'air de vouloir se débarrasser du jeune Faust, comme si celui ci était porteur d'une malédiction profonde. Ce qui s'avéra être le cas, quelques années plus tard.A l'orphelinat, l'ambiance était joyeuse, les enfants hybrides s'entraidaient tous du mieux qu'ils le pouvaient au plaisir des gérantes, une paire de femmes qu'ils considéraient tous comme leurs propres mère. Faust était un des enfants les plus populaire en quelque sorte, car ce dernier avait le verbe facile, et le cerveau vif. Il faisait aussi partis des aînés de la pension, étant un des premiers enfants qui avaient trouvés refuges en ce lieu perdu au bord du royaume elfique. Algea et Meyana, ses deux mère étaient de femmes d'une bonté inégalable, se pliant en milles pour rendre leurs marmailles heureuse comme pas deux. Faust souvent en chef de file, la tribus sortaient et parcouraient tout les alentours de l'orphelinat. Il grandit ainsi en toute quiétude, avec sa bande d'amis orphelins avec laquelle il effectua les quatre-cent coups durant toute son enfance. Puis un jour, Faust devint un adolescent. Il connut ses premiers amours, ses premiers chagrins et ses premières déceptions. Lors d'un été particulièrement douloureux, suite a une rupture difficile avec celle qu'il pensait être "l'amour de sa vie", Faust perdit toute sa joie de vivre qui animait le camps des enfants a ses heures perdues. Et ce même été, il tenta de mettre fin a ses jours. C'est dans les cuisines de l'orphelinat que le bel hybride tenta de se pendre et d'arrêter là son existence qu'il trouvait misérable. Et le choc fut alors terrible. Ne sachant rien sur ce sujet, l'adolescent se passa la corde au cou et sauta dans le vide. Puis il resta ainsi une heure durant, se demandant franchement si c'était toujours aussi long et ennuyant de mourir. Ne parvenant pas a se détacher convenablement, il dut, après une longue lutte dans le vide, rejoindre les bras de Morphée, dépité et espérant qu'il ne se réveillerait jamais. Mais si! Il fut réveillé et en fanfare qui plus est!!! Car à huit heure du matin, Algea déjà levé venait s'affairer au petit déjeuner de l'orphelinat et trouva un Faust pendu au beau milieu de la cuisine. Le cri d'horreur de cette dernière fut si perçant, que le jeune homme se réveilla dans un sursaut terrifiant! C'est donc avec déit qu'il constata qu'il n'était "toujours" pas mort. Et c'est dans les pommes qu'atterrit Algea devant cette résurrection matinale d'un pendu qu'elle considérait comme un de ses fils. Faust fut donc décrocher par Menaya après que celle ci eut le temps de bien digérer la situation, et les deux femmes le conduisirent dans leur bureau où une longue discussion allait commencer. Faust expliqua le pourquoi du comment, sa démarche et tout ce qui vas avec, et ne comprenait pas pourquoi il était là, avec en plus un mal de gorge terrible. Après un savon sans pareil, souvent baigné dans un torrent de larme, un docteur fut appelé et examina l'intéressé. Il opina du chef deux trois fois et conclut sur ce fait: l'œsophage du jeune est comprimé en six points différents, ses cervicales sont brisés, et il semble en parfaite santé. A la fois apeurée et soucieuse, les deux mère confièrent Faust au médecin, se laissant le soin d'annoncer a ses compères que leur frère est grièvement malade et qu'un médecin est venu le chercher.

Il passa donc plus de deux ans chez sa nouvelle famille, celle du médecin, endroit où il apprit avec acharnement les fondements de la médecine. Endroit où il parvint a se remettre de son incessant mal de gorge! Puis un beau jour, juste après ces dix-neuf an, Faust décida d'aller a l'orphelinat pour annoncer a ces derniers, qui lui rendaient souvent visite, qu'il allait tenter de voler de ses propres ailes, restant ainsi avec le médecin pour envisager une carrière similaire.Son départ se fit dans la fête, les rires et les pleurs du départ de leurs confrères des premiers jours. Il repartit donc vivre avec le médecin et sa famille, devenant ainsi l'élève de l'homme qui s'appelait Aldor Adreian. Jusqu'à ses 22ans, tout se passa bien, son apprentissage allait bon train, il avait vraiment un don pour la médecine selon Aldor. Aucune expérience semblable à celle de la cuisine ne lui retraversa l'esprit et il commença peu a peu a exercer seul, en équipe avec son maitre. Mais lors de cette même année, un événement inattendus se produisit. Cette événement, nous n'allons pas le dévoiler maintenant, car cela a fait de Faust le médecin, l'homme que nous connaissons aujourd'hui.

Cela fait maintenant sept an que faust habite seul dans une maison aux alentours de la capitale. Une maison modeste, qui tirerait presque sur l'aspect mal-entretenu, mais une maison évité pour son caractère de maison hanté. Bon, c'est vrai qu'il y a quelques rats qui courent par ci par là, mais il faut avouer qu'un frigo remplit d'organes d'humain a de quoi attirer les plus braves des charognards. C'est depuis ce temps que Faust est devenu l'apparat que nous avons décrit, au comportement atypique, entretenant une relation des plus étrange avec sa mort, fait qu'il désire ardemment. C'est depuis ce jour que Faust traine un peu partout dans les milieu bourgeois de la capitale, se complaisant dans ces réceptions où les apparences et les festin font des hommes des dieux vivants le temps d'une soirée. C'est depuis ce jour que Faust est passé de simple médecin a une véritable encyclopédie médicale et anatomique. C'est depuis ce jour qu'en quelque sorte Faust est devenu: Le Médecin de la Mort.


Pouvoirs / Spécialités (3 lignes obligatoire): Bon. Je pense que je l'ait assez décrit non? Mais vue que je vous aime bien, je vous le rappelle, ça vous éviteras de vous taper la lecture. Faust l'étrange faculté de ne jamais mourir quoiqu'il lui arrive. Il peu bruler, se noyer, se pendre, s'empoisonner, se vider de ses organes, et il resteras vivant. Son corps est extrêmement résistant dut au fait de ses nombreuses morts, car il est quasiment entièrement nécrosé de l'intérieur. Ainsi une épée tranchante se figeras dans son bras d'un bruit sourd, ne faisant sortir aucune gerbe de sang. Et c'est la même avec la douleur, Faust ne ressent plus la douleur a la longue. Autant avant ce n'était pas un problème, mais a la longue il en est complètement insensible. Mais rassurez vous, Faust ne souhaite qu'une seule mort. La sienne.

CODE : [VALIDEEE || By Kiki la folle furieuse]

-------------------------------------------------

Votre vrai prénom / surnom : K. comme K, comme Kuku, voir comme Kuenin, comme Kitsune, et parfois comme Kentin.

Votre âge : (facultatif) 626ans le 4 juin prochain. Mais je me porte bien vous savez.

Comment avez vous découvert ce forum ? Promotion Canapé avec l'administratrice.

Aimez vous ce forum ? (question piège è___é): Je meurt si je dit Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Kilian Lilwenn
Fondatrice & vieille vénérée - Elle est sadique et a des tendances maso...
avatar

Messages : 496
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Devant l'ordi...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Il n'a pas encore découvert ses pouvoirs elfiques qui sont en retard. Il se base sur sa force brute et son épée. // Il a des pulsions meurtrières suite à la lignée de sa famille ( NON CONTROLE )

MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Mar 18 Aoû - 12:26

Ayaah... Kentin !

Citation :
"Faust est née un jour, lors d'un mois d'une année."

Citation :
"Faust qui est dans sa bulle de savant-artiste repère cette magnifique clôture pointue, et que sans raison ce dernier se jette par la fenêtre, fracassant cette dernière, dans le but de lourdement s'empaler dessus."


J'étais vraiment morte de rire Kentin <3 T'a toujours le style que j'aime ^^
Bref la fiche est bonne t'es validé ! La classe que j\'ai.
_________________


{ Couleur d'édition - Journal }
Revenir en haut Aller en bas
http://kionolstars.superforum.fr
Deth Kaishin
Membre
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/08/2009

Feuille personnage
Famille : Elfe
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés :

MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Mar 18 Aoû - 13:22

Kukuuuu .... Hellcome !!!! *sautille*

Toujours avec tes fiches a crever les yeux des lecteurs ><
sinon j'adore ... j'ai tous lu ... *sifflote*

ET JE SUIS PAS UN CHAT MIAW ... >_<
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Heartnet
Admin - Colgate & Positive attitude & I ♥ U.
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 25
Localisation : Là où son coeur le portera...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Feu + Lames X2 + Pistolet

MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Mer 19 Aoû - 13:43

.... AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH. *se pend à une vitre ou à n'importe quoi d'ailleurs*
MAIS C'EST CROSS. *MDRRR* Le maitre d'Allen -w- *BRIQUE*

BIENVENUE MONSIIIEEEUR 8'D
_________________

[ Couleur d'Edition ]
Revenir en haut Aller en bas
Hinu
Modo - Nion & pomme d'amour fait fleurir les coeurs :]
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 06/05/2009
Localisation : Loin dans le brouillard.

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés :

MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   Jeu 20 Aoû - 18:03

Bienvenuuue Kentiiin Very Happy
Le fameux Faust *héhé* J'lirais la fiche plus tard, promis.
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faust Adreian, Médecin de la Mort.   

Revenir en haut Aller en bas

Faust Adreian, Médecin de la Mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kion Olstars :: ... Premiers pas ♈ :: Présentations ♊ :: Présentations validées -