AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Mizu Sesui
Modo - Chienchien d'une sadique. :] - Ame soeur de Nathan.
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 25
Localisation : Auberge Feanor.

Feuille personnage
Famille : Elfe
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Contrôle de l'eau.

MessageSujet: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Lun 7 Déc - 22:02

J'aime la douceur de la nuit, j'aime la douceur du vent contre ma peau. La petite brise agite l'eau légèrement, cela me fait sourire. Elle m'appelle, mais je continue de regarder devant moi, sans bouger. Pourquoi changerai-je de position pour elle ? Elle m'a tellement apporté mais elle m'a aussi amené beaucoup de pertes. Je ne comprends pas, elle m'a choisi moi, mais j'en connais d'autre qui l'aime encore plus que je l'aime. L'eau est un élément beau, doux et meurtrier. C'est à cause d'elle que je suis là, seule, dans mes pensées. Il y a des gens qui pensent que je suis folle, d'autres qui me croient. Je vous assure, elle me parle, elle m'appelle, c'est elle qui me perturbe tant. Je sais quel esprit torturé elle a, mais je n'en ai fais part à personne. Je l'ai vu prendre la vie d'un enfant, je n'ai rien pu faire, elle était bien trop forte et son ami, le courant, est lui aussi une grande force de la nature.

Je réfléchies encore un peu, peut-être suis-je trop réfléchie après tout. C'est vrai, je me pose souvent les mêmes questions et c'est toujours pareil, aucunes réponses ne met accordées. Je décide de me lever de mon rocher qui été à quelques mètres du grand lac calme. Je tourne la tête de droite à gauche, balayant les alentours du regard. Les arbres dorment et ainsi que les oiseaux qui couchent dans leur nie, logeaient entre les branches. Mes yeux finissent par fixés un vieux sol pleureur dont les feuilles sont vertes et les branches, longues, touchent l'herbe. Je soupire, retourne mon attention vers la rivière et d'un geste simple et agile, j'enlève ma robe. Si quelqu'un me voyait, il se dirait que j'étais folle d'être en sous-vêtements à cette heure, mais je ne voyais aucuns êtres humains à par moi ici, alors, pourquoi m'en soucier ?

Je caresse les petits cailloux avec le bout de mes pieds et m'approche de l'eau doucement mais sans hésitation. Je finis par plonger, la tête la première avec grâce. Je nage un peu au fond, touche le sol et remonte à la surface, sentant que j'avais de moins en moins d'air. Je pouvais entourer ma tête avec un bulle d'air en repoussant l'eau qui était autour de moi, mais je voulais faire comme si je n'avais pas ce don. Je reprends ma respiration quand je fus arrivé à l'extérieur et fis la planche. Je lutte contre le courant qui, malgré le calme du lac, était très forte. Je me mise à sourire puis à rire toute seule, comme une idiote. Je ne sais même pas pourquoi je rigole, mais je suis comme ça. Puis, franchement, à qui cela n'arrive jamais ?
Je ferme les yeux après avoir contemplé la lune qui était pleine à cette heure. Je ne peux m'empêcher de repenser à tout ce qui c'est pas il y a maintenant quelques heures. Nathan, le garçon qui loge avec moi à l'auberge, je ne comprends pas pourquoi il me fait cet effet... Bizarrement, je ressens une attirance pour lui alors que je ne lui ai parlé que quelques fois, et c'était très bref. Comme je suis minable, c'est horrible. Puis, cette fille a qui il tenait la main, c'était qui pour lui ? Peut-être sa soeur, une amie, sa protégée ou dans le pire des cas, sa petite amie... Voilà que mes joues s'empourpraient, c'est bien ce que je dis, minable ! La jalousie commence à me monter à la tête et je déteste ça. Elle a la chance d'avoir pris sa main elle. Est-ce qu'elle était douce ? Ou alors, il se mange les ongles je crois, est-ce qu'on le sent quand on lui sert les doigts ? Enfin bon, tout ce qu'il a fais c'est me dire leurs intentions. A vrai dire, je les ai à peine entendu, bien trop absorbée à essayer de déchiffrer ses pensées même celles de la fille qui l'accompagne. J'espère ne pas l'avoir gênée avec mon regard un peu trop... Agressif. Bon, j'avoue que j'étais un peu sonné, m'ayant pris Nathan en plein dans la face. Je commença à faire la brasse nonchalante et plongeais ma tête de temps en temps sous l'eau pour me rafraichir le visage.

Seulement, j'entendis des pas au loin. J'eus le réflexe de mettre quelques mèches de mes cheveux sur mes oreilles pointus et je me retourne vers le large pour voir qui c'est. Je plisse les yeux, mais ne le distingue pas. Je m'avance un peu et déclara:

« Qui est là ? »



[ C'est petiiiiit D: I'm sorry. Je t'aime <3 ]

_________________


Couleur d'édition - Journal


Dernière édition par Mizu Sesui le Jeu 25 Fév - 22:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Heartnet
Admin - Colgate & Positive attitude & I ♥ U.
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 25
Localisation : Là où son coeur le portera...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Feu + Lames X2 + Pistolet

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Jeu 18 Fév - 15:34

[ Désolée pour le retaaaaaaard. Je t'aime aussi <3 C'est court pardoooon (j'ai changé de couleur pour toi rooooh parce moi d'habitude c'est orange, tiens. *PAN* )]

Nathan marchait mécontent le long du chemin qu'il avait découvert des jours plus tôt, et qui lui servait de raccourci entre l'auberge et la rivière. Il était en train de fulminer contre le gérant, se remémorant la discussion qu'il avait eu avec lui un peu auparavant.

Le gérant, ou Elwe, était décidément un bien vil esclavagiste. Il n'avait pas daigner de le ménager un peu, de lui augmenter son salaire, ou au moins. AU MOINS, avoir l'air un minimum compatissant. Non, il avait gardé la même allure d'assurance écrasante, ce regard méprisant, cette attitude hautaine et ce ton clinquant. Rien n'avait changé, à part le fait qu'il avait failli voir son salaire baisser. Il avait bien cru un moment que rien ne pouvait faire changer d'avis cet entêté d'esclavagiste.

Nathan était entré assuré dans le salon du gérant, ne doutant pas de ses capacités de persuasion quand il s'agissait de faire changer d'avis un grand boss hautain, et pourtant... Le jeune homme avait alors tout de suite exposé son opinion, du fait qu'il voudrait bien au moins un jour de congé par mois, ce qui serait tout à fait justifié, et il rajouta, pas très fier de cet argument, certes, n'aimant pas se servir des autres, qu'il avait fait rentré le jour même une nouvelle, Meï, qui avait l'air très prometteuse et qu'il aurait du l'en féliciter. En réalité, quand il avait fait entré Meï il n'y avait pas pensé la moindre seconde, mais revenant voir le gérant, montant ses arguments il s'était dit que même s'il ne s'était jamais attendu à une récompense, cela pourrait peut-être l'aider. Pourtant, ça n'avait pas marché le moins du monde. Le gérant, justement, avait répliqué par le fait que justement, plus il y avait de monde à la pâte, plus cela lui revenait cher car il avait encore plus de salaires à payer, et donc qu'au final, il ferait mieux de baisser la paye de Nathan, pour payer correctement la nouvelle. Après un quart d'heure et plus de dispute acharnée, le plus jeune avait finalement abandonné, même s'il était incroyablement déçu et énervé du résultat. Et comme le gérant s'en fichait, il l'injuria de quelques insultes avant de sortir prendre l'air pour se calmer... Visiblement. Car à cet instant, il n'était toujours pas calmé.

Toujours est-il que quand il arriva à l'orée du bois, il s'arrêta quelques instants, calmant les battements de son cœur, écoutant le souffle du vent et se prêtant à tous les bruits plus ou moins lointains de la forêt. Il prit un paquet dans sa poche, l'ouvrit, prit un cachet et l'avala tout rond. Il franchit alors la dernière étape du chemin et se retrouva dans une large clairière où une grande et longue rivière logeait.

Il ferma les yeux un court instant, assourdissant ses oreilles pour être sûr de ne pouvoir que se servir de ses yeux, où plutôt de son œil. Quand il le rouvrit dans l'immensité de la nuit, il profita pleinement de la beauté spectacle. La rivière était entourée de quelques flambeaux allumés qui donnaient une couleur rouge-orangée à l'ensemble des bordures de la rivière. L'herbe qui était si verte le jour, devenait bleuie par la lune et les étoiles. L'odeur qui s'en répandait était telle: fraîche comme ces dernières, et remémorant les goûters d'enfants où se salit de partout mais où l'on ne retient qu'une seule chose: la joie qu'on a éprouvé pendant cette merveilleuse journée en compagnie de ses amis. Les astres du soir illuminaient le ciel tel des fragments de lumières dans l'immensité sombre et attristée du vide. Comme l'espace du cœur régit par les souvenirs heureux de la vie. Pour finir, la rivière dans son lit, la nuit, donnait l'impression qu'elle s'ouvrait sur d'autres portes, comme si, si on la foulait de son corps, on se ferait emporté dans un univers lointain et inconnu.

C'était pour cela, pour ce spectacle merveilleux que Nathan aimait se rendre à la rivière le soir. Il savait que cela l'apaisait toujours, moins bien que la pluie certes, mais cela lui servait quand il se sentait seul ou mal, et quand il ne pouvait avoir recours aux larmes des nuages. Il avait découvert cet endroit dès la première semaine où il s'était installé à Arcansa et dès lors il venait très souvent ici, au moins deux fois par semaine, dès qu'il avait un peu de temps, le soir.

Comme le jeune rouquin eut fini de contempler la beauté de l'endroit, il égalisa de nouveaux ses sens pour qu'ils reviennent à la normale. Ce fut pour cela que le simple et faible bruit d'eau qu'on déplaçait lui fit un choc terrible. Il fut d'abord un peu sonné, par son ouïe qui revenait comme un coup de marteau puis regarda plus en détails la rivière. Il entendait et apercevait par ci par là quelques remous, mais aucun signe humain ou elfique, du moins à la surface. Il s'approcha pour vérifier, et écrasa malheureusement une branche particulièrement bruyante.

- « Eh merde, plus discret tu meurs! » Se murmura-t-il pour lui même.

Et la personne qui avait sorti sa tête de l'eau, s'approchait -de ce qu'il voyait- de lui à pas lents, apparemment un peu grisonné et gêné de sa présence.

- « Qui est là ? »

La voix lui semblait familière, et il lui semblait qu'il avait même eu envie de l'entendre depuis plusieurs jours, des dizaines même. Il s'approcha encore et quand il fut assez près de l'eau réalisa qui cela se trouvait être. Il fut d'abord surpris, puis un merveilleux sourire se dessina sur son visage.

- « Eh bien Mizu! Deux fois dans la même journée, c'est un signe. En tout cas je suis content, ça faisait longtemps que je voulais te parler. »

Il s'approcha encore pour qu'elle puisse le voir, puis se déchaussa.

- «  Attends, je te rejoins! »

Il enleva son haut nonchalamment, puis déboucla sa ceinture pour finir par se dévêtir de son pantalon. Il ne lui restait plus qu'un caleçon simple, tout blanc, qui laissait voir le bas de ses cuisses. Le fait qu'il n'ait plus de t-shirt dévoilait tous les muscles fins et efficaces qu'on ne voyait pourtant pas quand il était habillé. Il n'était vraiment ni trop musclé ni pas assez, et sa silhouette fine et élancée était harmonieuse dans ce décor nocturne. Nathan entra dans la rivière tout en se débarrassant de son cache-noir, et quand l'eau fut à sa taille, il plongea, fendant la surface délicate de l'eau. Il refit surface aux côtés de Mizu, qui eut l'air de sursauter en le voyant si près. Il lui sourit et l'on distinguait alors très bien son œil droit, qui avait l'air normal mis à part qu'il semblait vide, affreusement clair et qu'une cicatrice le barrait. Le jeune homme la détaillait de l'autre, celui qui à l'inverse, était rempli de vie. Il finit de l'observer avec pour conclusion qu'elle était vraiment jolie sous ce paysage, avec ses longs cheveux blonds qui flottaient sur l'eau.

- «  Belle nuit n'est-ce pas? »

Il sourit charmeur, puis s'arrêta quelques secondes pour reprendre incertain.

- « Ca fait vraiment cliché gros dragueur..... mais c'est vraiment beau! »

Il soupira, puis brisa de ses bras la surface de l'étendue d'eau, et s'avança un peu plus vers Mizu. Malheureusement pour lui, une pierre glissante se trouvait sur ses pieds, si bien qu'il finit dans le liquide quelques instants après avoir voulu s'approcher. Il ressortit sa tête, une expression d'incompréhension sur le visage, et il dévisageait la jeune elfe. Puis, il explosa et rit à gorge déployée.


_________________

[ Couleur d'Edition ]


Dernière édition par Nathan Heartnet le Ven 23 Avr - 23:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizu Sesui
Modo - Chienchien d'une sadique. :] - Ame soeur de Nathan.
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 25
Localisation : Auberge Feanor.

Feuille personnage
Famille : Elfe
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Contrôle de l'eau.

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Dim 21 Fév - 14:50

- « Eh bien Mizu! Deux fois dans la même journée, c'est un signe. En tout cas je suis content, ça faisait longtemps que je voulais te parler. »

Elle eut un petit sursaut et resta figée pendant un court instant. Mizu ne s'attendait pas à le voir ici, avec elle prêt de la rivière et surtout, elle ne s'attendait pas à ce qu'il soit content de la voir. Ils ne s'étaient que très peu vu - ce qui ne lui avait pas empêcher de penser à lui, et apparemment, il voulait faire sa connaissance.

- « Attends, je te rejoins! »

Un sourire apparut sur le visage de la jeune fille qui le regardait se déshabiller. Pendant qu'il s'occupait de ses vêtements, elle le regarda de haut en bas tranquillement. S'il l'avait vu le détailler ainsi, elle aurait rougie mais avec de la chance, il ne releva pas encore la tête. Son corps était fin comme ses muscles. Mizu se rappela des garçons d'où elle venait. Ils n'étaient pas pareils du tout. On distinguait leurs muscles facilement et ils étaient de taille moyenne. Nathan lui, avait une musculature pour ainsi dire, discrète et qu'on ne pouvait percevoir que lorsqu'il était nu. Il était grand pour son âge et devait avoir une ou deux têtes de plus qu'elle. Le vent la fit sortir de ses pensées et lui procura des frissons dans tout le corps. Elle se mordilla la lèvre inférieure en baissant son visage vers l'eau, gêné d'avoir autant profiter que le garçon avait la tête tourné pour le reluquer. Quand il ne restait plus qu'un caleçon blanc sur le corps du garçon, il entra dans la rivière. Mizu releva la tête doucement vers lui et l'observa discrètement. Plus il approchait, plus les joues de l'elfe devenaient pourpres. Non seulement parce qu'il lui faisait de l'effet mais aussi car elle-même, elle était en sous-vêtements. Pas qu'elle était pudique, loin de là, mais elle pensait qu'elle serait seule et donc, elle avait pris son aise. Elle tourna son regard vers la forêt au moment où il enleva son cache-noir car elle avait entendu un bruit. Surement un lapin ou un cerf se dit-elle. Elle haussa les épaules et sursauta une nouvelle fois quand elle s'aperçut que Nathan était à présent en face d'elle.

Tout d'abord, la jeune fille ne fit pas attention à son œil qui était découvert mais plutôt à ses cheveux roux presque rouge qui dégoulinaient d'eau. Chaque goutte retombait sur ses épaules qui paraissaient fragiles au premier regard et sur son torse clair. Mais ce qui lui fit remarquer qu'il n'avait plus son "bandeaux" pour cacher son œil droit fut les quelques mèches qui tombaient sur son regard si doux. Mizu fut un peu surprise en le voyant mais se reprit vite à peine deux secondes après. Elle ne savait pas comment il avait perdu son œil, du moins, elle ne savait pas comment il avait eu cette cicatrice. Pleins de scénarios passèrent dans sa tête mais elle s'arrêta quand Nathan lui adresse la parole:


- « Belle nuit n'est-ce pas? »

Elle n'eut même pas le temps de répondre qu'il reprit déjà:

- « Ca fait vraiment cliché gros dragueur..... mais c'est vraiment beau! »

Effectivement, quand elle avait vu son sourire dragueur, elle avait pensé qu'il lui faisait des avances du moins, elle avait espéré. Un soupire sortit de la bouche de son ami et il fit des gestes dans à la surface de l'eau. La lune, qui était pleine, reflétait à côté d'eux et cela éclairé leur visage. Elle eut envi de lui répondre que ce n'était pas grave et que elle aussi trouvait que cette nuit était réellement belle. Mais comme tout à l'heure depuis qu'il était ensemble, elle ne put parler. La cause cette fois, fut que Nathan glissa sous l'eau en voulant d'approcher d'elle. Elle ouvrit grands les yeux et quand il remonta à l'extérieur, elle le dévisagea à son tour en haussant un sourcil. Puis, il éclata littéralement de rire et peu de temps après, elle le rejoignit dans son élan.

Mizu ne savait pas s'ils avaient ris pendant cinq minutes ou même dix, mais quand ils se ressaisirent, ils étaient proches l'un de l'autre. Elle avait encore un grand sourire sur les lèvres et le regardait dans les yeux. Plus particulièrement, le droit. Les mêmes questions repassèrent dans sa tête et pourtant, son sourire ne s'effaça pas pour autant. Elle ne sait pas pourquoi, mais une envie folle la parcourut. Elle porta sa main jusqu'au front du jeune homme et lui enleva quelques mèches qui retombaient sur son œil droit. Puis, en redescendant doucement sa main, elle caressa du bout des doigts la cicatrice de Nathan. Elle lui lançait un regard doux et si elle avait eu le courage, elle se serait mise dans ses bras. Un frisson, cette fois, pas causé par le vent, fit trembler tout son corps, presque nue. Avant même qu'il ne fasse ou dise quelque chose, elle déclara d'une voix douce:

- « Oui, c'est une belle nuit Nathan... »

Petit à petit que ses mots sortaient de sa bouche, elle suivait les courbes de sa cicatrice une dernière fois puis, retira ses doigts pour les remettre le long de son corps. Elle eut un sourire rieur et ne détourna pas le regard du sien.



[ Voilààà Very Happy Bon ch'te laisse le orange Razz ! Et, FAUT QUE JE SACHES SA REACTION DDD: ! Vite vite * PAN * ]

_________________


Couleur d'édition - Journal
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Heartnet
Admin - Colgate & Positive attitude & I ♥ U.
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 25
Localisation : Là où son coeur le portera...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Feu + Lames X2 + Pistolet

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Mer 24 Fév - 13:46

Nathan avait ri encore plus intensément quand elle l'avait rejoint. Il était heureux de pouvoir partager un petit moment avec elle et cela lui suffisait. Si bien qu'il ne vit pas le temps passer, et qu'il ne savait pas du tout combien de temps ils avaient passé à rire sous les étoiles. De toute façon, quelle importance? Le rire avait quelque chose de léger, qui rendait mille fois heureux et qui faisait pénétrer le bonheur frais dans ses veines. Qu'on rit des années, des heures, des minutes, des secondes ou seulement un instant, quelle importance, puisqu'on cela nous faisait quand même du bien.

Le rouquin ne se rendit même pas compte de la proximité qui se trouvait entre leur deux corps, et même s'il l'avait su, cela ne l'aurait pas gêné. Mizu le regardait fixement, le sourire aux lèvres. Elle eut l'air de s'intéresser plus particulièrement à son œil droit, ce qu'il ne releva pourtant pas. Il la regardait lui aussi, de son regard franc qu'il n'avait jamais quitté et de son sourire au combien chaleureux. Puis tout doucement et sans bruit, elle se rapprocha encore, de quelques millimètres mais qui avaient leur importance. Ils étaient si proches qu'elle aurait pu poser sa tête contre son torse, il n'y aurait pas eu de grande différence. Il l'observa jusqu'à ce qu'elle pose délicatement ses doigts sur son front pour dégager quelques mèches rousses de devant son œil droit. La surprise se lu alors sur son visage mais il resta muet, attendant qu'elle termine avant de se permettre un éventuel commentaire.

Elle touchait tendrement sa cicatrice et lui lançait un regard incroyablement doux. Il ne comprenait pas comment une personne pouvait contenir autant de tendresse mais il en fut agréablement surpris, et puis, au fur et à mesure qu'elle descendait lentement ses doigts fin sur sa joue, il devenait de plus en plus confus. Ses joues rosirent un peu sous l'effet du trouble. Car c'était bien ce mot, il était troublé. C'était la première fois que quelqu'un d'autre que lui touchait sa cicatrice, c'était la première fois qu'on le regardait de manière si douce et c'était la première fois qu'il réagissait comme ça. Un sourire vint alors remplacer son expression de surprise. Un beau sourire à la fois amusé et attendri.

- « Oui, c'est une belle nuit Nathan... »

Son sourire s'élargit tandis qu'elle enlevait toujours aussi délicatement, ses doigts. Il l'observa. Cela faisait longtemps qu'il avait envie de la rencontrer: Mizu. L'elfe aux longs cheveux blonds soignés et beaux. L'elfe qui lui paraissait drôle sous son air habituel, qui lui paraissait gentille et de confiance. La jeune fille à qui il avait eu envie de parler depuis si longtemps déjà, et qui le surprenait. Plus il la regardait sous ce clair de lune, plus il la trouvait attirante. Il rayonnait.

Elle frissonna. Nathan le remarqua et plongea doucement sa main dans l'eau. Il lui fit un clin d'œil et clos alors ses yeux.

- « Tu as froid? Attends... »

Nathan se concentra sur le flux de chaleur qui passait dans sa main et imagina nettement le feu parcourir celle ci. Celui ci en effet, parvint de ses entrailles et fit rougir cruellement cette dernière, qui était bouillante. La chaleur se propagea dans l'eau et réchauffa cette dernière, du moins dans un cercle de cinq mètres, celui qui entourait les deux jeunes gens. Mizu recommença à frissonner mais cette fois à cause du changement subit de température. Le jeune homme lui sourit, et dégagea à son tour une mèche de cheveux qui barrait le visage de l'elfe. Il lui sourit tout en la regardant tendrement.

- « Ca va mieux maintenant? »

Il ne l'avait pas quitté des yeux depuis qu'elle avait touché son visage.

_________________

[ Couleur d'Edition ]


Dernière édition par Nathan Heartnet le Ven 23 Avr - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizu Sesui
Modo - Chienchien d'une sadique. :] - Ame soeur de Nathan.
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 06/05/2009
Age : 25
Localisation : Auberge Feanor.

Feuille personnage
Famille : Elfe
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Contrôle de l'eau.

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Mer 21 Avr - 1:33

Nathan lui adressa un clin d'œil et ferma ses yeux en plongeant sa main dans l'eau:

« Tu as froid? Attends... »

Mizu eut envie de lui dire que ce n'était pas nécessaire et que surtout, ce n'était pas à cause de l'eau qu'elle frissonnait, mais de lui. Pourtant elle le laissa faire et observa comment il allait se débrouiller pour réchauffer le liquide. Ayant des origines Sirens par sa mère, elle ne ressentait jamais la froideur de l'eau. Quand la chaleur l'envahissait, elle se sentait merveilleusement bien. Malheureusement, le feu lui faisait terriblement peur et elle n'osait jamais s'approcher trop prêt d'une cheminée en action - par exemple. Elle avait remarqué depuis le début que Nathan était bouillant la plupart du temps, à croire qu'il était une torche ambiante. Dès qu'elle le croisait, elle profitait de cette douce chaleur qui émanée de lui. Inutile de préciser qu'à chaque fois elle voulait se rapprocher de lui et être assez prête pour que la température de son propre corps hausse. C'était peut-être une des choses qui faisait qu'elle trouvait Nathan vraiment attirant... Mizu reporta son attention sur ce que faisait Nathan. Elle observait ses moindres faits et gestes sans en perdre une seule miette. Il la captivait entièrement. Un sourire se nicha au coin de ses lèvres ce qui montrait qu'elle était heureuse. Le regard de la jeune fille croise celui du garçon qui la fixait depuis qu'elle lui avait touché le visage. De plus, il lui remit une mèche qui tombait devant ses yeux bleu au même instant. Elle se mit à rosir légèrement et baissa la tête pour pas qu'il ne le perçoit. Elle murmura un « Baka » à peine audible, qu'elle seule avait pu entendre et Nathan était trop occupé à réchauffer l'eau pour l'avoir entendu. Elle se trouvait réellement idiote. Effectivement, cela ne lui ressemblait pas vraiment. Il devait penser qu'elle lui faisait du charme tellement elle avait été douce en caressant sa cicatrice. Elle plissa les yeux en fronçant les sourcils, un peu perdue à cause de tout ça et se mordilla les lèvres discrètement.

Elle finit par lui sourire en faisant des petits ronds avec ses bras autour d’elle dans l’eau. Mizu réfléchissait à quoi lui dire ou que faire. Ils ne se connaissaient pas vraiment, juste de vue, surtout de vue. Elle le regarda discrètement de haut en bas pendant qu’il créait encore de la chaleur pour réchauffer l’eau. Elle se demanda comment il réagirait s’il apprenait combien de fois elle l’avait regardé. Elle ne le savait même pas elle même en fait. Elle le regardait dès qu’elle le pouvait, c’est à dire, dès qu’ils se croisaient. Que ce soit dans la chambre, dans les couloirs ou même là maintenant, dans la rivière qui était au départ glacée et qui avait soudainement montée en température grâce à l’unique présence du garçon près d’elle. Elle releva le menton vers lui et vit qu’il ne bougeait pas. Mizu haussa un sourcil et prit un air interrogateur en penchant la tête sur le côté. Il la fixait lui aussi et cela gêné un peu la jeune fille. Pourtant elle le laissa faire et elle toucha son bras, celui qu’il avait plongé dans l’eau quelques instants plutôt. Son corps qui est à l’origine blanc était à présent rouge, comme s’il était bouillant. Seulement, elle ne ressentit aucunes brûlures en le touchant. C’était comme si rien n’avait changé au niveau de sa température corporelle. Et vu ce qu’elle venait de voir, Mizu aurait cru qu’il était réellement chaud. Elle lui offrit un sourire mais lui montra quand même sa surprise. Sa main s’aventura dans sa chevelure rousse et elle la lui ébouriffa gentiment, comme pour le remercier du geste qu’il venait de lui consacrer, le remercier de l’avoir réchauffer même si elle n’avait pas vraiment froid ici.

Puis elle lui remit ses cheveux en ordre vite fais pour pas qu’il lui râle après et fit un petit pas en arrière. Elle ressentit une petite émotion en elle, comme de la tristesse. Effectivement, le fait de s’éloigner de sa source de chaleur préféré - même si elle lui était presque inconnue – la peinait. Elle trouvait d’ailleurs ceci de plus en plus bizarre. L’attention qu’elle portait à Nathan était déjà très forte alors qu’ils se connaissaient depuis peu. Mizu fut tout à coup apeurée, cela lui rappeler trop son passé. Elle baissa la tête vers l’eau chaude de la rivière et vit son reflet. Elle avait bonne mine ce soir et elle souriait sans s’en rendre compte, comme une parfaite petite niaise. Naturellement, elle remit une de ses mèches derrière son oreille pointue et elle reporta son attention sur le garçon en face d’elle. Mizu lui fit un grand sourire qui cachait pleins de choses et qui montrait qu’elle allait commettre quelque chose peu de temps après. Elle ne le fit pas attendre et se rapprocha à nouveau de lui pour reprendre son bras. Ils étaient encore une fois très proche l’un de l’autre et elle pouvait sentir sa respiration qui caressait le haut de son crâne. Elle attendit deux ou trois secondes pour qu’il se demande ce qu’elle s’apprêtait à faire et elle finit par le tirer sous l’eau à l’aide de son bras qu’elle tenait. Puis voyant qu’il résistait encore et comprenant que sa force de mouche n’était d’aucune utilité, elle entoura ses bras autour de son cou fin et laissa aller tout son corps ou plus exactement, tout son poids. Sans vraiment qu’elle s’y attende, il finit par tomber comme elle l’espérait sauf qu’elle n’avait pas réfléchis au fait qu’elle aussi finirait dans l’eau et donc toute trempée de partout. Elle déroula ses bras d’autour de lui et remonta à la surface en rigolant. Quand il fut remonté lui aussi, elle lui fit un clin d’œil qui n’avait rien de pervers ou autre, juste un clin d’œil qui voulait dire « Je t’ai eu. ». Mizu hésita à sortir de la rivière pour pouvoir se sécher tranquillement. Puis finalement, elle décida de se rapprocher un peu du bord et de s’asseoir là où l’eau lui arrivait seulement au nombril quand elle était assise. Elle leva la tête pour arriver à le regarder et lui sourit. Elle prit la main pour qu’il s’assoit à côté d’elle. Lorsque cela fut fait, elle déclara joyeusement :

« Action, chiche ou vérité ? »

Elle ne l’avait pas prononcer vraiment sous le ton d’une question dont elle voulait connaître la réponse. Mais c’était plutôt pour le prévenir que ce soir, elle était d’humeur joueuse. Elle voulait tester les capacités du jeune homme, ses limites. Elle eut un sourire et un regard rieur et le regarda :

« Très bien, action, je voulais justement que tu choisisses celui-ci ! »

Mizu porta son index sur ses lèvres et commença à réfléchir à une action. Bien sûr il fallait qu'elle trouve un bon gage sinon elle passerait pour une nul face au garçon qui devait attendre une action originale. Elle eut soudainement une idée, certes qui sortait pas autant de l'ordinaire qu'elle l'espérait mais ça pouvait faire l'affaire. Elle avait entendu que Nathan était un garçon sans gênes alors, elle voulait voir jusqu'où il pouvait aller. Elle lui fit un sourire amusé et annonça son action:

« Bon, j'ai entendu dire que tu étais un garçon qui avait pas vraiment de gênes donc, ton action sera... De m'embrasser sur la bouche ! »

Elle leva la tête vers la lune, attendant que Nathan refuse l'action comme elle le pensait.


[ Voilà, en espérant que tu aimes et que ce post t'inspire mon amour de mouette <3 ]

_________________


Couleur d'édition - Journal
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Heartnet
Admin - Colgate & Positive attitude & I ♥ U.
avatar

Messages : 385
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 25
Localisation : Là où son coeur le portera...

Feuille personnage
Famille : Hybride
Situation sentimentale : Célibataire
Pouvoirs / Facultés : Feu + Lames X2 + Pistolet

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Dim 25 Avr - 11:49

[ Bon ben voilà harceleuse! Bonne lecture (j'te garantis pas la qualité, et en plus comme je t'ai dit, moi ça m'est jamais arrivé alors... Surprised) ]

Elle ne lui répondit pas. Tout ce qu’elle fit fut de baisser la tête et bien qu’elle le cachait tant bien que mal, Nathan remarqua qu’elle commençait légèrement à rosir. Cela lui tira un sourire attendri bien qu’il ne comprenait pas vraiment la cause de cette rougeur. Le sens lui échappait. Peut-être avait-elle maintenant trop chaud, ou simplement elle ne se sentait pas à sa place. Elle était gênée. C’est ce qu’il en déduit et il trouvait cela plutôt mignon.

Puis elle recommença à lui sourire, ce qui l’enchanta. Elle fit des ronds dans l’eau avec ses bras ce qui le fit rire gentiment tandis qu’il finissait de réchauffer l’eau. Ce n’était pas une tâche des plus difficiles mais une partie de son esprit devait rester concentré sur l’opération. Son bras incandescent continuait à luire dans l’eau qui devenait bouillante et d’où de la vapeur et où commencer à s’échapper. Les fines gouttes remontaient au visage du jeune homme et lui cachait discrètement le visage. Puis, gracieusement, Mizu s’approcha de lui et lui attrapa le bras d’où toute la chaleur se répandait. Elle sembla agréablement surprise du fait que ce soit indolore. Bien sûr, on ne ressentait aucune brûlure, a part si on restait en contact avec trop longtemps ou que Nathan le voulait. Or, ce n’était pas du tout ce dont il avait envie. Le jeune hybride ouvrit de grands yeux quand elle lui ébouriffa les cheveux mais très vite il sourit. Ce n’était pas désagréable et cela ne l’embêtait vraiment pas plus que cela d’avoir les cheveux en bataille.

Pourtant, Mizu s’acharna à rendre sa coiffure comme elle l’était avant qu’elle ne la dérange. Probablement de peur d’une représailles qui lui semblait évidente, et qui échappait tout à fait à Nathan. Et elle s’éloigna d’un pas de lui. Il pencha lentement la tête sur le côté, dévoilant son étonnement, tel un petit garçon. Il remarqua bien vite qu’elle était perdue dans ses pensées : il en profita pour l’observer plus en détails. Ses longs cheveux blonds retombaient sur ses épaules et elle les passait délicatement derrière ses oreilles pointues. C’était une elfe, c’est vrai. Une de la même progéniture que ceux qui l’avaient tant fait souffrir lorsqu’il était enfant. Et tout ce qui lui venait à l’esprit était « Et alors ? ». Il haussait les épaules en souriant tout en la fixant toujours de son seul œil valide. Puis, sans qu’elle ne le prévienne, elle s’agrippa à son bras se rapprochant intimement de lui . Et en un instant, elle tira dessus et tenta pathétiquement de le couler. Observant qu’elle peinait, le rouquin se laissa faire tandis qu’elle s’accrochait à son cou pour faire peser tout son poids. Quand ils crevèrent la surface de l’eau pour reprendre souffle, Mizu paraissait tellement heureuse et comblée en lui adressant un clin d’œil, que Nathan ne pu se résoudre à se moquer ne serait-ce qu’un peu d’elle. Et il souriait encore, complètement attendri. Si elle savait que ce n’était que pour lui faire plaisir… Elle déchanterait bien vite. Car il était redoutable.

Puis elle alla s’asseoir près de la berge, les fesses dans l’eau qui lui arrivait à hauteur de son ventre. Il la suivit nonchalamment et posa son postérieur à côté d’elle quand elle l’attira vers elle. Elle l’observa le regard enflammé et déclara ces mots.

« Action, chiche ou vérité ? »

Nathan ouvrit de grands yeux surpris, puis lâcha une sorte de « hum » amusé. Cette idée lui plaisait bien qu’il n’est que très rarement joué à ce jeu.

« Très bien, action, je voulais justement que tu choisisses celui-ci ! »

Il n’avait même pas eu le temps de dire une seule lettre qu’elle avait déjà décidé à sa place. Mais peu lui importait, car le rouquin savait très bien qu’il n’aurait pas hésité le moins du monde à répondre. Et au final, ç’aurait été la même chose. Il était très joueur, alors « Action » était la réponse parfaite. Il attendit qu’elle trouve son gage tout en la fixant de son œil vert ambré qui pétillait de malice.

« Bon, j'ai entendu dire que tu étais un garçon qui avait pas vraiment de gênes donc, ton action sera... De m'embrasser sur la bouche ! »

Cette témérité lui plaisait décidément bien. Même s’il se demandait bien pourquoi Mizu semblait légèrement mesquine derrière son sourire. Peut-être avait-elle une intention cachée, ou ne croyait elle pas en lui. Dans tous les cas, Nathan, lui, n’hésita pas une seconde.

- « Sans gêne ? Ah bon ?! Ah bon… je ne vois pas vraiment où tu veux en venir, mais passons. Ok, tenons ma réputation alors. »

Et sans qu’elle eut le temps de formuler ne serait-ce qu’un mot, il s’approcha relativement assez près d’elle pour pouvoir faire tout ce qu’il voulait. Il attrapa doucement le visage de la jeune elfe, caressa du bout des doigts ses joues, passa sa jambe et plus précisément son genou dans l’entrejambe de Mizu et posa délicatement ses lèvres contre les siennes. Il ferma les yeux et vit qu’elle en faisait de même. La barrière qu’avait mis en place la jeune fille à l’entrée de sa bouche céda rapidement et la langue de Nathan y pénétra avec une certaine facilité. Il avait la main dans ses cheveux blonds et quand il acheva leur baiser par un doux bisou sur le front, il remit en place une de ses mèches derrière ses oreilles pointues qui la caractérisaient.

Il brisa leur étreinte temporaire et s’éloigna d’elle, un sourire amusé toujours sur les lèvres. Il l’observait du plus profond de son âme, du fond de son œil vert. Elle paraissait plus que surprise, littéralement choquée à vrai dire. En réalité il ne savait pas vraiment comment il pouvait décrire sa réaction, mais quoi qu’il en soit, elle était complètement rouge.

- « Eh bah ? c’est pas ce que tu m’avais demandé ? »

Il rit de bon cœur comme si c’était tout à fait normal. Il pencha la tête sur le côté pour la regarder du coin de l’œil, puis se redressa et frappa trois fois dans ses mains avant de déclarer.

- « Bon à mon tour aussi. Action pour toi aussi, c’est donnant-donnant en quelques sortes, non ? »


Il attendit quelques secondes qu’elle se calme, et tout rafraîchissant qu’il était, proposa.

- « Fais moi te désirer ! »


En observant la tête qu’elle faisait, Nathan éclata de rire, et essuya même une larme au coin de son œil.

- « Je plaisante. Simplement… Surprends moi. »

Et cette fois-ci il ne rigolait plus. Il la fixait avec un sourire des plus espiègles sur les lèvres.

_________________

[ Couleur d'Edition ]
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Jeux
Je peux être n'importe qui. En passant de ton plus grand fantasme à ton pire cauchemar...
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 27/08/2009
Localisation : N'importe où

Feuille personnage
Famille : Humain
Situation sentimentale :
Pouvoirs / Facultés :

MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   Lun 12 Juil - 13:44

Un orage guette les environs, les nuages sont chargés d'électricités et se propagent au dessus de vos têtes cachant la si belle lune... Un éclair se décharge sur un arbre non loin de vous, et le flambe jusque la racine. L'orage semble très violent.

Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]   

Revenir en haut Aller en bas

Baignade sous le clair de lune... [ PV Nathan ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kion Olstars :: ♈ Olstars - Lieux ♈ :: Forêt d'Ostraska ♊ :: Rivière -